La Yechiva d’Aix-les-Bains est située à Tresserve, une colline boisée entre le lac du Bourget et les thermes historiques d'Aix-les-Bains, dans un cadre paisible à l'abri des distractions et à l'ombre du Mont Revard et de la Dent du Chat, les fameuses pré-Alpes. Son nom « Yechivas Chachmei Tsorfat » (Yechiva des Sages de France) doit son nom aux grands rabbins médiévaux qui vivaient en France : Rashi, les Baalei Tossafot et de nombreux Rishonim.

Aix-les-Bains & Mont Revard  Photo:   Gilles Lansard

Aix-les-Bains & Mont Revard Photo: Gilles Lansard

Le premier Rosh Yechiva de 1945 à 1993 fut le Rav Chaim Yitzchok Chajkin, élève proche du vénérable Chofetz Chaim. Il a fidèlement communiqué les principes éthiques de son Maître à ses propres élèves. Depuis 1993, sous la direction de Rav Yitzhak Weil שליט"א, Doyen des Rosh Yechiva d’Europe, la Yechiva comprend quatre sections : la Yechiva Ketana LEV CHAIM, le Lycée, la section Kulo Kodesh et le Kollel. 

Le Kodech et la Guemara est enseignée selon le style des grandes Yechivot classiques, dans le but d’armer les étudiants de connaissances solides, avec la capacité de transmettre à leur tour dans les Communautés du monde entier. 

Au Lycée, l’enseignement général est conforme aux programmes du Ministère français de l’Education Nationale, permettant aux élèves d’obtenir le diplôme du Baccalauréat, tout en restant dans un cadre de Yechiva avec des études de haut niveau en Kodech.

Mais la Yechiva est aussi fière de ses milliers de diplômés qui ont connu un succès professionnel en tant que scientifiques, médecins, universitaires et entrepreneurs, tout en restant fidèles au judaïsme de la Torah.

Tresserve/Aix-les-Bains.  Photo: Gilles Lansard

Tresserve/Aix-les-Bains. Photo: Gilles Lansard

Depuis sa création, la Yechiva a promu des objectifs non seulement éducatifs mais également humanitaires. Fondés en 1945, les premiers étudiants de la Yechiva étaient de jeunes survivants de l’Holocauste : d'anciens prisonniers des camps de concentration nazis et des enfants cachés dans des monastères et des fermes non juives pendant la Seconde Guerre mondiale. La Yechiva a ensuite accueilli des milliers d'étudiants d'Afrique du Nord fuyant des troubles anti-juifs.

Pour en savoir plus sur notre Yechiva, cliquez sur l'une des images ci-dessous.